La mostarda lombarde

La mostarda lombarde

La mostarda lombarde

La mostarda est composée de fruits entiers confits immergés dans un sirop de sucre, glucose et moutarde ; les types de fruits utilisés sont très variés.

Bien qu'on puisse la manger pendant toute l'année, la période où elle règne sur les tables des Italiens est celle des fêtes de Noël, et en particulier la Veille de Noël, où on la déguste avec des fromages comme la ricotta, le stracchino et la crescenza.

Le nom de mostarda dérive de moût ardent ; en effet on la préparait à l'origine avec du moût de raisin cuit et des grains de moutarde. Cette spécialité existe dans les variantes douce et forte, en fonction des goûts de chacun. Toutefois, en Lombardie on produit de nombreuses variétés de mostarda, chacun étant liée à une zone ou à une ville spécifique de la région.

Mostarda de Mantoue

Elle se différencie des autres mostarda car pour la préparer on n'utilise que des pommes (rainettes classiques ou coings), que l'on fait frire avant de les mettre dans les bocaux. On prépare le sirop à la moutarde avec du miel et du vin blanc.

Mostarda de Crémone

Les fruits les plus utilisés sont les cerises, poires, clémentines, figues, abricots, pêches, melons, prunes, cédrats, potiron et pastèque; pour préparer le sirop, on utilise de l'huile de moutarde: c'est la seule mostarda qui est adaptée pour faire les tortelli au potiron.

Mostarda de Milan

La mostarda de Milan suit la même préparation que celle de Crémone, mais elle se distingue par l'ajout d'épices au cours de la cuisson. On utilise en général des pommes, poires, oranges et cerises.

Mostarda de Voghera

La mostarda de Voghera utilise un sirop aromatisé à la moutarde, et est donc moins forte que celle de Crémone. On la trouve aussi bien dans la version à un seul fruit que dans la version à plusieurs fruits mélangés.

Elle accompagne les :

viandes (surtout la viande bouillie et les rôtis), charcuteries, fromages frais et affinés.

Suivez-nous sur nos réseaux