Vanzago

Vanzago

Vanzago Flickr_Edoardo Forneris

La première norme de protection du « Bois WWF de Vanzago » fut celle de « Réserve locale » en février 1979 ; par la suite, en mars 1985, cette zone fut classée comme « Réserve naturelle partielle forestière et zoologique ». La réserve, du point de vue géologique, est constituée en effet de dépôts de cailloux et de sables aquifères du quaternaire. Le climat est de type continental modéré, typique de la plaine du Pô ; il est caractérisé par de fortes amplitudes thermiques annuelles : on a donc des hivers très froids et des étés chauds.

Tout cet ensemble de conditions géologiques et climatiques ont permis le développement d'un bois de plaine de feuillus, caractérisé par l'association végétale originale de chêne pédonculé – rouvre – charme.

L'oasis en elle-même est structurée sur trois surfaces concentriques ; la plus interne, le vrai cœur du bois, est protégée par un mur d'enceinte créé pour la tranquillité des plantes et des animaux ; une deuxième surface, clôturée par un réseau métallique, et une troisième surface, extérieure, ouverte sans clôtures, que l'on peut parcourir à pied ou à bicyclette. Ces trois zones se caractérisent par l'alternance de prairies, champs cultivés, bois de grands arbres, broussailles, terrains vagues, lacs, qui sont tous des milieux naturels caractéristiques de la Pianura Padana. Le bois, qui est l'écosystème le plus précieux de cette oasis, est constitué de chênes pédonculés et de rouvres (dont certains exemplaires sont séculaires), châtaigniers, bouleaux, charmes, érables, et aussi de nombreux robiniers. Le sous-bois est constitué de prunelliers tardifs, noisetiers, groseilliers, cerisiers sauvages, houx, aubépines, fougères de différentes variétés, muguets, et des centaines d'autres espèces de plantes.

Tous ces milieux sont habités par de nombreuses espèces : parmi les mammifères on peut rencontrer non seulement le chevreuil, animal symbole de cette réserve, mais aussi des lièvres, des lapins sauvages, des fouines, des blaireaux, des renards et des hérissons ; les zones boisées les plus denses sont habitées en outre par des petits rongeurs caractéristiques comme le loir, la souris des chênes et le muscardin. Cependant les plus visibles sont les oiseaux : rapaces nocturnes et diurnes, canards, hérons, et de nombreux passériformes qui utilisent l'oasis comme zone d'hivernage, de pause, de nourriture et de nidification. Enfin on trouve aussi des variétés de reptiles, batraciens (dont la rare tortue d'eau), insectes et poissons. Les visites sont guidées et ont lieu le samedi et le dimanche, pour les groupes et les groupes scolaires toute la semaine sur réservation.

Suivez-nous sur nos réseaux