Le palimpseste archeologique de l ile comacina

Le Palimpseste Archéologique De L’île Comacina

Le Palimpseste Archéologique De L’île Comacina

L'Île Comacina, sur le Lac de Côme, est considérée comme un des sites archéologiques les plus extraordinaires de l'Italie Septentrionale pour le Haut Moyen-Âge, qui a retrouvé la gloire de son passé grâce aux campagnes de fouilles accomplies au cours du XXème siècle. Celles-ci ont ramené au jour un palimpseste archéologique d'un intérêt exceptionnel, datable à partir de l'époque romaine jusqu'au XVIème siècle.

C'est à Ugo Monneret de Villard, historien et archéologue, que l'on doit le mérite de la première campagne de fouilles, accomplie en 1914 et dédiée entièrement à la découverte des ruines de l'église de S. Eufemia. Il y eut ensuite cinq autres campagnes archéologiques entre 1958 et 1978, menées par l'architecte Luigi Mario Belloni, passionné du territoire du lac de Côme, avec sa femme Mme Mariuccia Zecchinelli. Ils découvrirent de nombreuses ruines architecturales surtout paléochrétiennes et du Haut Moyen-Âge, ainsi qu'une énorme quantité de pièces meubles.

Belloni a aussi accompli une campagne extraordinaire de recherches au fond du lac dans la zone autour de l'île, qui permit de récupérer de nombreux objets de l'Île.

En plus des nombreuses ruines de bâtiments civils réalisés selon des critères militaires, on trouve des restes d'une colonnade en marbre d'époque romaine, visibles sous le sol de l'église Saint Jean Baptiste, du XVIIème siècle.

Il y a aussi des découvertes de l'époque antique tardive, comme le soubassement d'une tour qui servit très probablement de clocher pour la Basilique romane de Sainte Euphémie, et des témoignages paléochrétiens, comme les fonts baptismaux à double abside.

Les plus importantes valeurs archéologiques concernent l'ensemble monastique de Sainte Euphémie, dont on peut voir la division à trois nefs et trois absides, la très belle crypte et le porche à ailes sur le devant, avec les ruines des églises de Santa Maria col Portico et de San Pietro in Castello. Certaines recherches ont concerné aussi les murs en pierre équarrie de l'ensemble médiéval des Saints Faustino et Giovita.

En visitant l'île on pourra également se rendre au Musée Antiquarium, où sont réunies les pièces archéologiques et les ouvrages artistiques provenant des différents sites de l'Île Comacina et du territoire d'Ossuccio.

Suivez-nous sur nos réseaux