Parco dell'Alto Garda Bresciano

Parco dell'Alto Garda Bresciano

Parco dell'Alto Garda Bresciano

Le territoire du Parco dell'Alto Garda Bresciano se distingue en deux réalités territoriales différentes, d'une grande valeur naturelle et paysagèrela riviera del Garda, avec ses caractéristiques de climat et végétation méditerranéennes, et l'arrière-pays montagneux, avec des sommets qui approchent les deux mille mètres d'altitude.


La bande côtière est l'un des endroits les plus célèbres du tourisme dans la province de Brescia, et comprend entre autres les villes de Salò, Gardone Riviera, Toscolano Maderno, Gargnano et Limone del Garda.


Dans les zones de collines et de montagnes de l'arrière-pays s'est développé un tourisme de niche, qui attire moins de foules mais reste attentif aux particularités du territoire et de l'identité localeLa zone de montagnes est idéale pour les promenades et les marches en contact étroit avec la nature, rendues possibles par la présence d'un réseau dense de sentiers officiels, de refuges et de structures dédiées aux visiteurs, comme les granges austro-hongroises au toit de paille de Cima Rest dans le Valvestino.


La présence de contextes environnementaux de type méditerranéen le long de la bande lacustre, et de type alpin dans l'arrière-pays immédiat, rend possible l'existence d'une biodiversité exceptionnelle, tant au niveau végétal qu'animal.


Le Réseau Muséal du parc comprend, parmi d'autres réalités mineures, les structures suivantes : l'Écomusée de la Limoneraie Pra de la Fam à Tignale, et la Limoneraie Al Castel à Limone sul Garda ; le Musée Ethnographique du Valvestino dans la municipalité de Magasa et le Museo Antichi mestieri et le moulin à eau dans la municipalité de Valvestino.


L'objectif principal de tout le système du Parc de l'Alto Garda est la mise en valeur du territoire et de son patrimoine, en garantissant une gestion soignée, afin de créer des parcours didactiques et permettre la prise de conscience de la valeur immense d'un territoire comme le Garda – Valsabbia.

Suivez-nous sur nos réseaux