Bergamo citta alta ville haute

Bergamo Città Alta (Ville Haute)

Bergamo Città Alta (Ville Haute)

Bergame se distingue en deux villes : la ville basse, moderne et dynamique, résumée par l'allée droite plantée d'arbres nommée « Papa Giovanni XXIII », par le « Sentierone » et par le « Viale Vittorio Emanuele II », et la ville haute, noyau historique pittoresque et enchanté.

La Ville Haute, entourée par ses remparts, perchée sur une colline, a conservé, dans ses deux rues principales, le vieil aspect médiéval et renaissance représenté par la piazza Vecchia et la piazza del Duomo. Et si le Palazzo della Ragione et Sainte Marie Majeure nous ramènent à la période des communes, un chef-d'œuvre absolu comme la Chapelle Colleoni, réalisée pour contenir le mausolée du condottiere et de sa fille, nous plonge dans les atmosphères renaissance.

La Piazza Vecchia rassemble d'un côté le palazzo della Ragione (palais du Conseil), construit au XIIème siècle, mais remanié au cours des siècles suivants, et à sa gauche le palazzo del Podestà, symbole du pouvoir vénitien sur la ville, construit au cours du XIVème siècle, mais décoré de fresques par Bramante en 1477 (les restes des fresques sont aujourd'hui conservés dans la Sala delle Capriate du Palazzo della Ragione).
Il ne faut pas manquer de se promener le long des remparts de la ville : de la Porte de Saint Augustin (XVIème siècle), surmontée du lion de Venise, en passant par la Porte de Saint Alexandre près de la citadelle voulue par la famille Visconti au XIVème siècle, jusqu'à la Porte de Saint Jacques, en longeant les bastions qui renforçaient l'enceinte des remparts.

La fontaine de Saint Augustin (XVIème siècle), en face de la porte du même nom, complète l'accès monumental à la ville, ainsi que la belle fontaine du XVIIIème siècle qui se trouve au centre de la piazza Vecchia et complète sa composition. Mais à l'intérieur de la ville se trouvent beaucoup d'autres fontaines d'origine médiévale, comme celles d'Osimano, de Saint Michel au Puits Blanc, de la Porte Peinte, de la via Colleoni, ladite Fonte Seca ou le Fontanone Visconteo, une ancienne citerne qui devint, à la fin du XVIIIème siècle, la fondation de l'Université. 

Suivez-nous sur nos réseaux