Basilique de sant ambrogio

Basilique de Sant’Ambrogio

Basilique de Sant’Ambrogio

La Basilique de Sant'Ambrogio est l'église la plus importante de Milan après le Dôme.

Elle fut édifiée entre 379 et 386 à la demande de l'évêque et patron de Milan Sant'Ambrogio et est construite sur une zone où avaient été enterrés les martyres chrétiens : son nom d'origine était en effet « Basilica Martyrum ». L'ancien bâtiment fut ensuite grandement modifié à partir du XIème siècle.

L'intérieur se compose de trois nefs, deux latérales et une centrale, et le plafond est caractérisé par des voûtes d'arête qui confèrent un élancement, le clou de la Basilique se trouve dans le ciboire, une élégante custode ornée de stucs qui abrite le précieux Autel d'or, chef-d'œuvre d'art carolingien réalisé par le maître orfèvre Vuolvinio en 835. À ne pas manquer non plus, les fresques de la septième chapelle et la très belle mosaïque absidale représentant le Rédempteur parmi les Saints Gervasio et Prosatio. À noter dans la nef centrale, en haut d'une colonne de porphyre d'Elba, un serpent de bronze qui selon la légende a été forgé par Moïse pour défendre son peuple et que les milanais considèrent comme un objet magique aux propriétés thaumaturgiques en mesure de soigner les maladies intestinales.

La Basilique abrite les dépouilles de Sant'Ambrogio ainsi que les dépouilles des saints martyres chrétiens Gervasio et Protasio.

 

Suivez-nous sur nos réseaux