Chateau bolognini de sant angelo lodigiano

Château Bolognini de Sant’Angelo Lodigiano

Château Bolognini de Sant’Angelo Lodigiano

Le Château Bolognini de Sant'Angelo a été construit au XIIIème siècle, sur les rives du fleuve Lambro dans une position stratégiquement favorable pour le contrôle de la circulation fluviale vers Milan ; il fut réalisé selon l'architecture militaire lombarde, avec un plan quadrilatère et des tours angulaires. D'une structure militaire des Seigneurs de Milan, il fut transformé en demeure d'été par Regina della Scala, épouse de Bernabò Visconti, qui fit construire la Torre Mastra en 1383 et ouvrir les belles fenêtres jumelées.

Lorsque le pouvoir du duché de Milan passa, en 1452, de la famille Visconti à la famille Sforza, le fief et le château furent donnés, par Francesco Sforza, à Michele Matteo Bolognini, qui à cette occasion reçut le titre de Comte. En 1933, la comtesse Lydia Caprara Morando Bolognini, veuve du Comte, créa, au nom et en souvenir de son mari, la Fondation Morando Bolognini avec des buts de recherche et de divulgation dans le domaine de l'agriculture, et elle fit du Château un musée.

L'intérieur du Château Bolognini abrite trois musées importants. Dans le Musée Morando Bolognini on peut admirer des meubles, des tableaux et des faïences de la période comprise entre le XVIIème et le XXème siècle, ainsi que des œuvres artisanales en fer forgé. La Bibliothèque et la Collection d'armes sont particulièrement intéressantes. Le Musée d'histoire de l'Agriculture raconte l'histoire de l'agriculture à partir de la préhistoire (néolithique), en passant par l'époque romaine, le Moyen-Âge, la Renaissance et jusqu'à l'époque moderne. Un grand secteur est dédié à l'agriculture traditionnelle de la région de Lodi, avec la reconstruction de boutiques d'artisans. Le Musée du Pain est réparti en cinq salles : la première salle présente les céréales ; la deuxième salle illustre les diverses phases du cycle « Blé-Farine-Pain » ; la troisième salle montre plus de 500 formes de pain des régions Italiennes et de nombreux pays européens et non européens ; la quatrième salle expose les outillages dédiés à la production du pain, et la dernière salle présente les « grida », c'est-à-dire les taxes et les dispositions gouvernementales émises au XVIIIème et au XIXème siècle.

En outre le Château Bolognini dispose d'espaces d'exposition considérables où l'on peut organiser des mariages, mais aussi des congrès, des réunions et des événements de toutes sortes.

Suivez-nous sur nos réseaux