Bourg de torno

Bourg de Torno

Bourg de Torno

Torno, avec ses 1250 habitants, donne, avec son doux promontoire, sur le Lac de Côme, à seulement sept kilomètres de cette ville, le long de la route départementale qui relie le chef-lieu à Bellagio.

Cette zone était déjà habitée à l'époque préromaine et à l'époque impériale. Centre d'histoire antique et complexe, Torno a connu des périodes de richesse et de splendeur, et des époques de destruction et de pauvreté.

Qui y arrive, par le lac ou par la route, ne peut qu'être frappé par la beauté de ses maisons, qui s'étendent entre la rive et le bourg, complété par les trois localités de Rasina, Piazzaga et Montepiatto.

Quand on arrive à Torno, on est tout de suite attiré par ses villas célèbres, comme la Villa Pliniana. Le bâtiment est ancré à la roche, tant du côté de la montagne que dans la partie antérieure au fond du lac. L'ouverture avec un arc en plein cintre, au fil de l'eau, fait passer l'eau de la source intermittente quand elle se jette dans le Lac après avoir traversé le sous-sol de la cour et être passée sous la villa.

L'Église Saint Jean, en style roman gothique, se dresse à proximité du beau cimetière. Elle fut construite au XIIème siècle, puis restaurée et agrandie en 1494. La façade a été restaurée en 1999 à l'occasion du IXème centenaire de la déposition du Saint Clou à Torno. On y accède par un portail en marbre du XVème siècle. On peut remarquer sur les murs d'intéressants tableaux de différentes époques.

En poursuivant la visite, on peut découvrir les coins les plus caractéristiques de ce village, comme la piazza Casartelli a lago, où se trouve l'Église de Sainte Thècle. D'origine romane, elle fut restructurée au XVIIème siècle et enrichie d'une voûte. Elle a été récemment restaurée, et l'on peut y admirer des restes de fresques du peintre de Torno Bartolomeo De Benzi. Il faut aussi noter le parc de la Villa Zita avec ses fontaines, ses petites chapelles, et ses panoramas qui offrent des points de vue sur les maisons, le lac et les montagnes.

Qui aime se promener peut aller à la recherche des avelli, ces tombes antiques creusées dans les blocs erratiques laissés par les glaciers, ou bien de la Pietra Pendula, un bloc erratique de granit posé sur une roche de type calcaire, un véritable monument naturel qui se dresse à Montepiatto ; ou alors on peut suivre les tracés de l'antique Strada Regia, qui relie Côme à Bellagio sur environ 32 kilomètres, entièrement ou presque réservée aux piétons. 

Suivez-nous sur nos réseaux