Teatro grande

Teatro Grande

Teatro Grande

Le grand bâtiment du Teatro Grande présente une structure architecturale complexe, qui s'est formée au cours de plus de trois siècles d'adaptations et de transformations. Avec une continuité de fonctions extraordinaire, le Teatro Grande se dresse à l'endroit même où fut ouvert le premier théâtre public de Brescia en 1664.

La salle actuelle du Teatro Grande fut construite en 1810 sur un projet de l'architecte Luigi Canonica et fut décorée en 1862 par Girolamo Magnani. On note aussi le plafond de l'actuelle salle du Foyer, avec sa fausse balustrade qui donne sur le ciel peuplé de nombreuses figures de divinités de l'Olympe. Le Foyer, inauguré en 1772 est un des exemples les plus admirables de la splendeur architecturale du XVIIIème siècle appliquée à une structure de spectacle.

On observe au plafond les fresques de Luigi Campini représentant les groupes allégoriques de la Dance, de la Comédie, de la Tragédie et de la Musique. En outre l'espace de la scène, qui conserve encore une partie de la structure du XIXème siècle, et le « soffittone » (le grand plafond »), une grande pièce qui était autrefois destinée à la préparation de scénarios peints, et qui sert maintenant de salon d'essai, et salon pour les petits événements et les fêtes, sont particulièrement intéressants.

Depuis la fin du XIXème siècle jusqu'à nos jours les plus importantes œuvres lyriques de la tradition Italienne ont été mises en scène au Teatro Grande, en faisant presque toujours salle comble. Les plus grands artistes Italiens et de renommée internationale ont joué sur la scène de ce théâtre de Brescia, aussi bien pour y interpréter des œuvres lyriques que pour des concerts organisés à l'occasion de différents événements. Les plus mémorables sont La Bohème en 1896, dirigée par le Maestro Arturo Toscanini, et celle de 1963 avec V. Zeani et le ténor débutant Luciano Pavarotti (déjà présent l'année précédente pour Rigoletto), la saison de 1937 avec Magda Olivero débutante et le ténor Giuseppe Lugo, et la saison lyrique de 1950 avec Maria Callas dans l'Aida.

Une curiosité : Madama Butterfly de Puccini fut accueillie avec enthousiasme au Teatro Grande de Brescia le 28 mai 1904, après l'échec de la première représentation à La Scala. C'est ici que débuta sa renommée.
L'affiche du théâtre, à mi-chemin entre tradition et actualité, programme aussi bien des spectacles d'opéra, de danse, de musique et des événements culturels. En outre le Teatro Grande accueille, chaque printemps, le Festival pianistico internazionale di Brescia e Bergamo, un des plus grands événements au monde dédiés au piano. 

Suivez-nous sur nos réseaux