Bourg de sarnico

Bourg de Sarnico

Bourg de Sarnico Dimitri Salvi_Turismo Bergamo

Le Bourg de Sarnico, dans la province de Bergame, est connu sous le nom de « Contrada », et conserve encore une structure médiévale en demi-cercle, avec le dos tourné vers la montagne, selon la disposition de l'ancienne enceinte de remparts.

En parcourant la Via Lantieri, dans un cadre multicolore de magasins, on peut encore remarquer des témoignages architecturaux du vieux bourg: portails, ruelles étroites, passages sous des porches, vieilles maisons aux murs massifs. Il est conseillé de suivre le cours de la Contrada, en ne manquant pas cependant d'aller dans quelques petites rues latérales qui souvent réservent les points de vue les plus beaux et caractéristiques.

C'est justement dans une de ces ruelles, dans la partie la plus ancienne du Palais Gervasoni, dans la Via San Paolo, que se trouve la Pinacothèque Gianni Bellini.

 Un peu plus loin on trouve l'église de Saint Paul, du XVème siècle, en style roman.

Sur la petite place devant l'église se dresse la Tour de l'Horloge ; son importance historique vient du fait qu'elle se dresse au-dessus de la tour de l'ancienne forteresse, qui remonte à l'an 1000, d'où commençaient les remparts dont les vestiges ont été retrouvés dans la cour intérieure de la Tour Médiévale de la via Parigi, qui remonte au XIIème siècle, appelée aujourd'hui Torretta Civica.

On peut voir d'autres témoignages importants de bâtiments médiévaux dans les tours et les murs des édifices de la via Scaletta (une ruelle étroite et caractéristique qui descend vers le lac) et du vicolo Aie. C'est ici que, dans un des coins les plus pittoresques et les mieux conservés de tout le vieux centre historique, se dresse un palais à galeries, qui était le siège de la mairie jusqu'au XVIIIème siècle.

Sarnico est aussi le siège d'architectures particulières qui sont considérées comme les meilleurs exemples du style liberty en Lombardie, tous réalisés par l'architecte Giuseppe Sommaruga: l'école maternelle (1912) sur la piazza SS. Redentore, Villa Surre (1912), Villa Faccanoni (1907), Villa Passeri (1906).

Suivez-nous sur nos réseaux